Récit

22 janvier 2002-02h43, Bombay


Bombay, vidée de sa foule et de sa circulation, était sans relief à cette heure tardive de la nuit. Cela me permit d’être rapidement transféré jusqu’à l’hôtel.

Après avoir réalisé les formalités au comptoir du West End, hôtel conseillé par Nouvelles Frontières, je fut agréablement surpris par l’espace disponible, le confort et la propreté.

J’allais profiter de trois nuits pour préparer une première tranche de voyage, allant des grottes des éléphants jusqu’à Delhi.

Avant d’éteindre la lumière, je me suis souhaité une bonne première nuit en Asie !

En ce début de voyage, je me posais beaucoup de questions sur mes conditions de voyages, des interrogations d’ordres pratiques.

Comment allais-je trouver où dormir tous les soirs ? Est-ce que mon budget tiendrait ?

Finalement, je n’étais pas encore rentré dans mon voyage. Des sentiments mêlés de peurs et d’inconnus se bousculaient en moi. Les douze mois qui se profilaient sur mon agenda me parurent une éternité.

Pour prendre une image, j’avais l’impression d’être au pied d’une montagne gigantesque et infranchissable.

Il aurait été donc plus facile de faire marche arrière. Cette idée me traversa quelques secondes puis elle disparut aussi vite qu’elle arriva.

Affronté un défi que l’on s’est imposé, me paraît être une expérience enrichissante. Repousser ses limites, sortir de sa zone de confort, tout un programme sur le papier… leur réalisation est une autre dimension.

Ces frontières virtuelles, mises par chacun de nous, ne devraient pas être aussi infranchissables. Pour tendre vers un meilleur équilibre personnel, le dépassement de soi est un des chemins.


La suite à venir...


Façade de la gare Victoria Station à Bombay en Inde.